Le Fromental (63) : la beauté du site menacée ...

par Laurence SERRE (Marinier)  -  13 Mai 2011, 11:00  -  #actualité - économie

  Voici un petit diaporama du Fromental dans le Puy de Dôme

qui se situe à peu prés entre Ardes sur Couze et Madriat, proche d'Issoire.

 

 

(passez la souris sur le diapo, et cliquez sur le haut parleur pour mettre le son. Vous pouvez aussi cliquer pour mettre les photos en plein écran) 

 

 

Mais la beauté du site est menacé par une carriere de basalte !

 

 

 

       Chronique d'une bataille

En 2002, l'annonce d'un projet de carrière de basalte sur le territoire de notre hameau sonnait comme une bonne plaisanterie ! Une carrière ? Dans le Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne ? Impossible ! Avec en plus, dans le rôle de l'ange gardien, notre ravissante chapelle Sainte Agathe, rien de tel ne pouvait nous arriver ! Le carrier ne pouvait être qu'un mauvais plaisant mal informé…
L'enquête publique a eu lieu au printemps 2002 et l'avis du commissaire enquêteur fut "réservé". Pour nous, ce fut une preuve de plus que ce projet absurde ne verrait jamais le jour.
Pourtant…
L'autorisation d'exploiter fut bel et bien accordée en juin 2004 ! Il fallait cet électrochoc pour réaliser que notre petit paradis n'était pas aussi protégé qu'il y paraissait ! Parc naturel régional, patrimoine architectural inestimable, zone environnementale, ornithologique et faunistique rare… pffff… l'administration n'a pas semblé impressionnée !
Nous avons donc été contraints de prendre les armes… juridiques et administratives. Pour faire court, nous avons TOUT tenté : la presse, la télé, le procès… toutes les flèches étaient bonnes à tirer !
Malheureusement, c'est bien connu, le pot de terre ne manque jamais de se briser sur le pot de fer ! Et contre un carrier magnifiquement bien en cour (comprenne qui voudra !), nous avons perdu notre procès au tribunal administratif.
C'est le moral en berne que nous sommes malgré tout allés en appel. Très refroidis par la décision du juge de première instance, nous ne croyions plus guère en nos chances…
Pourtant…
Nous avons GAGNÉ ! Sonnez trompettes : le 12 mai 2009, la Cour administrative d'appel de Lyon annulait bel et bien l'autorisation d'exploitation de cette fichue carrière.
Certes notre montagne était déjà rongée. Certes d'affreux monstres aux mâchoires impitoyables avaient arraché pendant deux ans les entrailles précieuses de notre terre. Certes une kyrielle de camions avaient pris la route pour emmener NOS cailloux au loin. Mais qu'importe, pas si grave, on s'y ferait bien à ces quelques bobos ! La nature reprendrait bien ses droits ! Magnanimes, nous prenions même la décision de ne pas exiger immédiatement du carrier la remise en l'état du site…
Les candides…
A notre immense stupéfaction, le carrier a simplement… poursuivi son exploitation, en toute illégalité ! A notre encore plus grande stupéfaction, malgré tous nos constats d'huissiers, tous nos dépôts de plainte, tous nos courriers, toutes les inspections provoquées à notre demande… rien n'y a fait ! Le préfet qui aurait dû y mettre bon ordre et faire respecter l'arrêt de justice interdisant l'exploitation, ce préfet dont la raison d'exister est de maintenir l'ordre et la justice, ce grand commis de l'État… n'a pas bougé un cil ! Muet, aveugle et sourd !
L'activité de la carrière se poursuivait, comme si aucune interdiction ne l'avait frappée et comme si rien ni personne ne pouvait l'arrêter. Le far west ! Un film !
Cependant, sans doute las de nos piqûres judiciaires incessantes (intervention auprès de la cour d'appel de Lyon, attaque du préfet pour manquement, etc, etc), le carrier a fini par redéposer une demande d'autorisation d'exploitation. Autrement dit, main dans la main de l'administration, il a fait table rase des décisions de justice défavorables et de l'interminable liste de ses délits et illégalités. On reprend les mêmes et on recommence ! Comme si rien ne s'était produit. Blanc comme neige !
Mais pour laver plus blanc, la "laverie préfecture" a même cru bon d'accorder une "autorisation provisoire d'exploiter de 18 mois" ! Comme ça, pas de temps mort ! Le carrier exploitait illégalement depuis 2 ans : désormais, on lui a délivré très officiellement un permis de se "mal conduire", sans tenir compte de la procédure légale en cours !
Alors ?… Alors, on va continuer à se battre ! Le carrier pense très certainement que notre mobilisation finira par faiblir, que nos moyens financiers finiront par s'épuiser… Oh l'erreur ! Nous sommes de plus en plus nombreux au contraire ! De plus en plus expérimentés : forcément, en 8 ans de lutte , on apprend une foule de choses !
Alors… on y retourne : référé, action auprès du tribunal administratif de Clermont, appel à Lyon si nous perdons et… cette fois… même la cour européenne va très probablement entendre parler d'un village d'irréductibles… Auvergnats !
Le village est sur une route touristique, venez nous voir, vous serez toujours bien accueillis… On ne vous cassera pas les oreilles avec la carrière, les procès, les bagarres. Mais comptez sur nous pour vous faire voir nos maisons, nos pierres, nos oiseaux, notre flore… On vous racontera notre montagne, notre histoire, notre village ! Vous comprendrez pourquoi nous aimons tant Le Fromental et pourquoi nous ne baisserons jamais les bras pour le protéger… Et pourquoi pas une carrière sur la place de Jaude tant qu'on y est !

 

 

 

 

Ce texte a été écrit par la personne qui administre le site "Le Fromental",

texte que vous pouvez donc retrouver ici

 

 

Merci à cette personne de m'avoir communiqué ce texte

afin que je participe, à ma façon,

à la sauvegarde de ce beau coin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
L


Bonsoir,


La Molède (montagne en Auvergne)


Le vent vous y berce, en jouant une musique;
A la fois; brutale, souple et légère.
C est un lieu reposant mais aussi unique,
Par son paysage d été ou bien d hiver.

Combien de belles soirées, passées autour du feu,
Regardant les tisons s élever dans le noir.
Les uns ou les autres se réchauffant au mieux
Et par tous les moyens, même s il faut boire.

Le soleil, le matin, doucement vous réveille.
Il vous sort du duvet où vous étiez niché
Et ce que vous voyez, lorsque vous vous levez,
C est un paysage qui n a pas son pareil.

Et lorsque certains soirs ces souvenirs m assaillent,
J aimerais bien alors, trouver un remède,
Car je me retrouve avec une envie de taille,
Celle d être sur une table à la Molède.


----------------
hoteantique@msn.com


 


au plaisir de vos lire


amitiés


Patrick




Répondre
L


bien joli poeme ch'timi !!!


merci beaucoup


bonne soiree et à bientot



D


Sympa ce site sur l'auvergne. Et en plus je fais parti de l'asso de sauvegade du fromental, village dont est originaire ma famille bien que je vive en Bretagne. cordialement Denis



Répondre
L


bonsoir Denis et merci de cette  visite.


merci aussi pour le compliment de mon site.


il y a des beaux villages à conserver. Le Fromental a son charme, il ne faut pas le dénaturer !


La Bretagne est aussi une trés belle région


ça me démange d'aller y passer quelques jours de vacances, une petite quinzaine, mais pour l'instant, on n'a pas les moyens. On attend d'avoir vendu notre appart qu'on a à clermont pour pouvoir
envisager des vacances.


bonne soiree et merci encore



L


Bonsoir..je repasse tant cet article est bien fait avec comme pliliers ces belles photos..


Il y a un peu de ça dans ce poème de Prévert...


Barbara


Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
É panouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N'oublie pas
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abimé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.

Jacques Prévert, Paroles


 


 amitiés


Patrick


 



Répondre
L


mes photos auraient pu illuster ce poeme, oui c'est vrai !!!


merci ch-timi d'etre revenu, c'est gentil.


merci d'avoir aimé mes photos



L


Bonsoir,


Cela fait un bon  moment que je visite ton blog...que dis-je ton magnifique blog avec des photos++++


au plaisir de se lire et relire sur nos blos respectifs


Cordialement


Patrick



Répondre
L


Bonsoir Patrick et merci de ta visite, merci aussi d'aimer mes photos.


A trés bientot



D


Espérons donc , Muse , que les autorités en charge du dossier étudieront aussi vos arguments et sauront faire une balance équitable entre le pour , si il y en a , et vos craintes . Lolo nous
tiendra bien au courant ! 



Répondre
L


lolo la journaliste bénévole locale !


actuellement, entre les éoliennes vers st germain et cette carriere au Fromental, j'ai du boulot !


sans compter la Zac de st germain mais pour l'instant c'est le calme plat


uniquement un contrôle technique qui s'est installé ...


A suivre



M


Les emplois via la carrière du Fromental sont comme qui dirait fictifs puisque l'entrepreneur n'a pas les moyens d'embaucher autrement qu'en intérim et sans protections minimales de sécurité pour
les ouvriers non plus que de respecter les consignes de sécurité sur le site...L'argument économique n'est en fait valable que pour ses seuls intérêts et sa seule personne. Ca ne crééra pas
d'emploi sur le site. Donc argument pipeau. Par contre cette carrière va amener une désertification et une mise en berne des projets touristiques, des labels patrimoniaux, environnementaux et des
AOC St Nectaire...Vous parlez d'un profit économique, Daniel, c'est plutôt une déconfiture économique qui pend au nez de Ardes sur Couze, Rentières et le Fromental avec ce projet de carrière. Et
une perte de valeur immobilière sur tout bien immobilier, terrain situé à proximité de cette carrière et je ne vous raconte même pas les problèmes que ça génère au plan pollution et
assainissement. Je connais bien la situation ayant vécu plus de 20 ans à côté d'une carrière en exploitation.



Répondre
D


Je ne crois pas qu'une décision ait été prise pour l'incinérateur ...Mais n'est-ce pas aux pollueurs d'assumer leurs déchets ???


Les carrières ont soumises à une législation très strictes , avec obligation d'aménagement et provisionnement ; l'exemple du Puy de Lemptégy  est parlant : de ce qui était une nuisance on a fait une source de plusieurs emplois directs et
indirects .


Les mines ont surement beaucoup plus perturbé populations et paysages , mais à l'époque on s'en foutait , et elles sont parties sans laisser ni emploi ni but touristique ...  


Donc soyez vigilants , veillez au respect des procédures légales ; tout n'est pas négatif ! Des emplois peuvent être créés ...



Répondre
N


bonjour à la porte parole d'un lieu que je trouve très joli.


Petite question l'inçinérateur de Clermont Fd a t'il trouvé une commune à détruire avec les déchets de l'aglo ?


Bizzzz


NUNUS63



Répondre
L


Bonsoir nunus


oui, le Fromental, c'est un chouette coin


les maisons restaurees deviennent des résidences secondaires, ça met un peu de vie au village


Ah pour clermont non, je ne sais pas, mais Daniel doit savoir, lui, le clermontois.


bisous Nunus et  bonne nuit



G


 et bien si vous arrivez à me déchiffrer chapeau!!bonne semaine laurence



Répondre
G


écoeurant tout ça l'interet d'un seul passe avant l'ensemble des habitants .pays corompu et chaque jour on est les témoins, bravo et courage aux personnes qui restent debout et qui résistent
envers et contre tout, respet pour leur volonté. (je suis abonné à un site mes opinions.com et je signe souvent des pétitions qui m'interpelle peux être qu'ils pourraient en mettre une
en place on ne sait jamais. au vu de ce texte si bien tourné je pense que son auteur pourrez concoter une pétition qui peux être attirerez la sympathie à de nombreux signataies.)
bon courrage je vais faire de Fromental un but d'une petite balade . et juste un petit mot sur le barrage de Naussac qui fut ont le comprend dramatique pour certain, les lachers d'eau
doivent permettre un le refroidissement des centrales nucléaire de belleville et une autre je crois,   et dans
une   moindre  mesure en cas de sécheresse pour l'agriculture locale je pense qu'il est juste de rappeler celà.



Répondre
L


j'espere que ces histoires se termineront bien, que les habitants seront entendus, compris.


Bonsoir Gigi et merci !


gros bisous



L


Chez nous en Alsace, on est embété par une piste de Karting installée dans une Zone écologique, on a gagné les procés , le karting est là sans autorisation de construire, et ça tourne, le préfet
il ne fait rien, on juste obtenu qu il ne soit pas agrandi!


Bonne journée Latil



Répondre
L


ah oui, le karting, ça ne doit pas être mal non plus pour les nuisances sonores !!!!


j'ai du mal à piger qu'on puisse continuer l'activité alors que c'est interdit



B


Très bel article qui résume bien cette situation où le non droit a pignon sur rue dans une micro sphère politique pour ne pas dire politicarde qui ne pense qu'à ses avantages et ignore totalment
la population pour et par laquelle il a été élu...


On doute parfois des bienfaits de la démocratie ou on s'interroge sur la république bananière que (re)présente cet exemple !


Ecoeurée mais pas démontée, il faut faire front et continuer avec nos moyens, ceux de la justice en laquelle on veut encore croire !


BC


 



Répondre
L


Bonsoir Brigitte et merci pour ce passage ici sur mon site.


faire front et garder espoir ...


mais c'est vrai que ceux qui ont l'argent sont souvent bien plus forts que ceux qui raisonnent avec la raison et l'amour ...


c'est bien triste tout ça.


 



L


Bizarre,bizarre...


Une carrière devait voir le jour dans un coin complètement perdu dans le canton d'Auzon (43).Celle-ci fut interdite à cause des camions qui auraient dégradé la route,entre
autres...



Répondre
L


là au moins, c'est la raison qui a gagné


qu'il en soit de meme pour le Fromental !!!


 



L


Merci Laurence de nous soutenir en publiant mon texte illustré par tes photos magnifiques. Tu es attirée par nos ruines, mais il faut dire qu'elles sont belles nos ruines ! Nos maisons ne sont
pas mal non plus !!! Retapées, amoureusement restaurées, parfois entièrement rebâties (je parle en connaissance de cause)... nous avons espoir que 40 ans de travail (les premiers "ré-occupants"
sont arrivés à peu près à cette date) ne seront pas rayés d'un trait de plume de l'administration !


Aidez-nous tous : cela vous coûtera juste le temps qu'il faut pour écrire juste une petite lettre de témoignage et un timbre. Comme dans vos messages, dites combien le paysage vous touche et
combien une carrière détruirait le site et le biotope. Adressez vos courrier à M. Le Commissaire Enquêteur avec vos nom et adresse, le tout dans une enveloppe à Bertrand Lesage - Le Fromental -
63420 Rentières. Merci à tous d'avance.



Répondre
L


Bonsoir Laurence


c'est vrai que les maisons qui sont debout sont trés bien aussi, bien évidemment !


les restaurees sont restaurées avec amour et pour la maison et pour le village


comment peut on oser détruire, mettre à plat tout ce que vous faites tous et toutes vous les propriétaires du Fromental, pour que ce village respire la beauté et la paix.


quand le paysage sera massacré, il sera trop tard. J'aime l'auvergne, j'aime ma région qui m'a accueuillie depuis ma naissance,  j'aime ces petits villages qui sont tellement plus beaux
que les villes.


La Nature nous tolere mais il faut la respecter.


merci pour cette adresse Laurence, en espérant que cela fera bouger les affaires, que ça fera du poids.



P


mon frere m'a dis la meme chose que toi pour la remorque !! lui a pensé à un side !! mais ça c'est notre coté motard qui ressort !!! en fait je cherchais un objo "longue porté" ça permettra de
laisser le 70-300 à madame et moi j'aurais le 400 !!


bisous Lolo



Répondre
L





et bien sûr monsieur garde le meilleur pour lui ....   


mais bon, vu le poids ...


gros bisous paddy et bonne nuit



L


Réponse pour Pardines:


Sur google:  1--Mairie de Pardines,clic sur le village photo satellite,Pardines vu du ciel et... sur la
carrière....  2-- une habitante de Pardines nous parle.(Vidéo Daily motion).


                     


et une habitante de Pardines nous parle,vidéo Daily-motion



Répondre
L


ok merci, j'ai vu, tout vu !


oui, effectivement ...


merci !



L


Laurence,


Moi aussi j'adore ces vieilles pierres,penser aux gens qui ont vécu ici et disparu dans les oubliettes de l' HISTOIRE .Parfois ils ont laissé,en économisant sous à sous ou en rouges
liards,des petites fortunes pour leurs époques,oubliées de tous .


Pour en savoir plus,et si cela vous interesse,plus d'info uniquement par e-mail.



Répondre
L


les vieilles pierres ...


oui, elles attirent


elles nous laissent reveurs, songeurs, interrogatifs


on a envie de savoir, connaitre, reconstituer le passé, la vie antérieure


on imagine les cris des bébés, les rires des enfants ... ces ruines sont comme des films qui défilens sous nos yeux


et meme quand on revient sur terre, ces ruines restent belles, pleines de poesie car des fleurs sauvages sont là pour leur rendre hommage, les oiseaux aussi avec leur chant ...


 



V


Salut


 


j'aime bine ton diaporama


avce une chansion magnifique.


 


Amicalement
votre


Vincenzo


 



Répondre
L


je te remercie Vincenzo


bon,  je me suis rendue compte, diapo fini et défilant sous mes yeux, que j'avais plus photographié les ruines que les maisons habitées .... mais c'est vrai que les ruines m'attirent, me
fascinent !


bonne soiree



M


Faut espérer que non, lavoixdeschênes...Parce que ce qui se passe à Pardines depuis 1940 a entraîné la désertification progressive du secteur:


http://la-reije.over-blog.com/categorie-10907273.html


D'autres villages d'Auvergne bataillent pour éviter ce genre de nuisances et d'impact négatif pour la santé publique...espérons qu'ils pourront se fédérer dans leur lutte.


L'avantage du Fromental par rapport à Pardines (et qui pourrait aider les habitants à gagner contre la carrière), c'est que ce hameau dispose d'un patrimoine historique important qui fait que le
secteur a été labellisé Pays d'Art et d'Histoire, d'une vue sublime et de points d'eau, d'exploitations agricoles labellisées AOC St Nectaire, de faune et de flore à préserver et de chemins de
randonnée.Et puis les habitants du Fromental se sont mobilisés très fortement contre le projet depuis le début. Espérons que cela suffira pour éviter au Fromental de disparaître.


 



Répondre
L


il n'y a plus qu'à croiser les doigts trés fort et continuer de se mobiliser ...



P


moi je demande pas mieux que de venir en vacance tout l'été en Auvergne et meme tout l'automne tiens mais pour ça faudrais me sponsoriser !!! bon sinon je viens de faire l'acquisition d'un nouvel
objo !! un 120-400 sigma d'occas !!! pas un truc pour les minus 1kg750 l'engin !!! bon reste à savoir si je vais reussir à l'exploiter !! reponse la semaine prochaine !!!


big bisous



Répondre
L


et meme toute l'annee !


120-400, tu vas encore nous faire de jolies photos avec ça !


mais dis donc, bonjour le poids !!!! il va falloir, à force, t'équiper d'une petite remorque !


gros bisous Paddy et bon dimanche